flore déséquilibrée

Les causes d'une mauvaise flore intestinale

L’ingestion d’un hôte indésirable (Rotavirus) par l’eau ou l’alimentation, la prise d’antibiotiques, d’anti-inflammatoires, le stress, une mauvaise alimentation (glucides rapides, régimes carnés) ou la consommation d’aliments auxquels nous sommes intolérant, constitue autant de raisons d’ingérer des bactéries probiotiques seules capable de reconstituer la flore intestinale.

Cette simple mesure associée à une bonne hygiène alimentaire, à un nettoyage des voies intestinales permet d’éviter le trop célèbre côlon troué ou "leaky gut" des anglos saxons. Il s’agit d’une lésion de la muqueuse qui, poreuse, laisse pénétrer dans l’organisme les toxines et les déchets occasionnant ainsi une surcharge hépatique (foie).

De nombreux scientifiques s’accordent à explorer cette piste pour faire un lieu entre certains troubles de la peau (eczéma) et les problèmes auto-immuns (allergies, maladie de Crohn).

Un déséquilibre de la flore s’installe, chaque fois que les populations des bonnes bactéries déclinent ou que les mauvaises pullulent par déficience d’assimilation des nutriments (aliments raffinés, viandes), par l’absence de fibres des fruits et légumes, par la carence en Probiotiques et Prébiotiques.

On demanda à Bouddha : "qu’est ce qu’un homme heureux ?", il répondit : "celui dont les intestins fonctionnent bien".

L’état de propreté de notre tube digestif et particulièrement la qualité de la flore intestinale conditionne notre équilibre physique, mental, émotionnel au quotidien.

Nombre de thérapeutes, quantité de gens ont pu témoigner de la maxime : "Quoi de plus important pour un bon départ qu’un bel intestin sain". Il est le siége de la bonne humeur et de cinquante pour cent des défenses immunitaires.

Contact : aliments-sains santeverte.org

Mentions légales